« L’OSUIMUN, une expérience à vivre »

Article écrit par Lamia ELKHEIRI, élève de 1ère 

L’OSUIMUN : Une expérience à vivre ! L’expérience OSUIMUN se résume très facilement en un seul mot : Unique. Nous sommes partis le vendredi 11 au matin avec des personnes que nous ne connaissions pas forcément, et nous sommes revenus avec des amis. Chaque voyage permet de découvrir une facette cachée d’une personne. Et nous avons découvert parfois plus que ce que nous aurions voulu savoir.

 

 

Pour moi, du moins, le voyage était tout d’abord ma première confrontation à une conférence telle qu’un MUN, une expérience enrichissante même si stressante. En trois jours, nous avons fourni une quantité de travail que nous n’aurions jamais cru possible. Nous nous sommes démenés, bousculant nos horaires de sommeil. Mais nous l’avons fait avec un sourire qui ne quitta en aucune occasion nos lèvres.

 

 

Le départ prématuré de M.Ahdifi nous attrista tous, pourtant dix minutes plus tard, à notre arrivée au lycée Massignon, nous étions déterminés à accomplir la mission qui a été confiée à chacun d’entre nous. Nos délégués ne s’arrêtaient devant aucune contrainte, et défendaient avec virulence des intérêts et des positions qui parfois différaient totalement des leurs. De même, l’équipe presse restait à l’affût de la moindre anecdote, arpentant les différents comités et capturant l’essence de chaque débat, qu’il soit formel ou informel. Dans le seul but, de rédiger au minimum deux articles au cours de cette journée chargée, l’écriture les privant parfois de leur pause déjeuner ou des quelques moments de break que s’octroyaient les représentants.

N’allez pas penser que je me plains. J’ai adoré faire partie de l’équipe presse, j’ai fait de belles rencontres et ai côtoyé des personnes formidables. Des personnes dévouées, qui rendirent le service presse,dit « service oublié » ou « service-fantôme », un service plein d’énergie et de bonne humeur. Les journalistes et les photographes se sont tout autant amusés que les délégués (si ce n’est plus), malgré ce que peuvent penser certains.

Je ne remercierai jamais assez M. Le Proviseur, M. Ahdifi, M. El Yamani, Mme Daoudi, M. Traumat et Mme Khabbous qui ont rendu ce voyage possible. Merci aux parents accompagnateurs qui ont pris de leur temps pour nous permettre, à nous, élèves, de vivre cette si belle expérience humaine. Et un grand merci à mes chers camarades qui, grâce à leur dévouement sans faille et leur gaieté constante, ont fait de ce court séjour un des moments les plus marquants de ma scolarité. OSUIMUN à l’année prochaine !

Lamia El Kheiri

 

Leave a Reply