FERMUN 2016 : Témoignages des participants


imageHanane SARDI – TES:

Actually, I’m going to talk about two of my conferences of the model of United Nations, and not just one. Last year, I went with Mr. Ahdifi, who is my economics teacher and who is very cool and close to us, to the conference at the Vincent Van Gogh High School in the Hague. It was a very good conference because it was full of new discoveries and adventures with people from all around the world with different cultures and points of views. These were extremely interesting because they made us be open-minded and tolerant. We had to be united on human issues, which are ( and were) finally the most important ones . I also had the same feelings this year at this conference in Geneva with other people in the OMM and WMO. I was grateful for that because we had this great opportunity to feel like adults with responsibilities and goals. More than that I really loved the students who were with me this year, because I felt closer to them and I had great moments with them even with the teachers who were, I guess the coolest teachers of the conference. To conclude I want, and I need to thank all of you, because you all believed in us and in our capacities to deal with serious problems. This gave us all more self-confidence and we feel blessed. So thanks to my great English teacher Mrs. Traumat, and my Economics teacher Mr. Ahdifi who was a part of this trip again, thanks to my friends, especially Oumaima, Mehdi, Zachary, Ilias and Toufik who made us have fun and made the trip interesting.

image

Amina MOUDNINE- TSA:

It was an amazing trip with amazing people ! I am so honored to have participated in this conference that allowed me to learn more about current problems in the world. What surprised me is that even if the students live in different countries, speak different languages and have different points of views, we reached a compromise and found a solution for each issue at hand. Finally, as far as I’m concerned, I will always remember this experience which I think is something you should definitely try in a lifetime.

I want to thank Mr Ahdifi and Mrs. Traumat for being patient and for having organized this trip.

Yasmine SEFFAR- TSA :

A few days before traveling, I was so excited to go visit Geneva and be a part of this incredible experience called FERMUN. I can tell you that I was not disappointed. Indeed from this beautiful city that we discovered, to all the people we met at the FERMUN conference, everything was amazing. I am truly honored to have participated in this conference , because it allowed me to see the problems that the world is facing right now. Furthermore , by speaking and debating with people from different countries, I had the chance to improve my English and learn how to write a resolution and to develop my argumentative skills.

Finally, this trip was for me an experience that I will never forget and would like to thank every single person who made it possible.

OUTGAJOUFT- Tle ES :

imageCe voyage était non seulement enrichissant mais aussi amusant. Nous avons en effet, assisté au FERMUN 2016, une conférence bilingue et multiculturelle. De nombreux étudiants venant du monde entier nous ont accompagné, nous, élèves du LFA, lors de cette conférence  et nous ont permis d’étendre nos connaissances tant bien culturelles que linguistiques.

FERMUN 2016, une expérience inoubliable <3 !

 

image

AOUSSAMTE Zineb-Tle ES:

Participer à FERMUN 2016 a été pour moi une experience inoubliable , cet événement m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes de cultures très différentes, avec qui j’ai eu de très bons rapports. J’ai eu la chance de prendre part à des débats importants me permettant de me mettre à la place de ceux qui dirigent notre monde et ceci est particulièrement extraordinaire et c’est peut être cela le FERMUN 2016 : en plus d’être une opportunité unique dans une vie , c’est également un souvenir mémorable et formidable qui reste gravé dans votre conscience longtemps après et vous ne pouvez vous dispenser de le souhaiter à tous les autres élèves. Un jour vous comprendrez ce qu’est le FerMUN, mais ce jour-là n’arrivera que lorsque vous serez sur  le chemin du retour, après avoir vécu l’expérience des MUN, parce-que ce que nous avons vécu est tout bonnement inexprimable!!

 

 

IMG_0286 (2)

Nora NAIT BRAHIM – TSA:

FerMUN is not only just about working on problems that the world is facing today, it was about so many other things. It was a one of a kind experience. It is really indescribable ! It doesn’t look like anything you have ever seen or experienced in your life. FerMUN is also about being around the most brilliant students in each school. It is about living (in three days) more than you have ever lived in your whole life.

You have to experience it, to understand it, and even then you won’t be able to explain it. You will meet the most incredible people and make friends with people from all around the world. You will laugh, and you will cry. You will love and you will love even more. You will wish it could have lasted a little bit longer.

Thank you to every person who participated in the organization of FerMUN, teachers and students. But most specifically Mrs Traumat and Mr Ahdifi.

 

image

Zakaria TELMOUDI – TSA

Le voyage à Genève avec les élèves de Première et Terminale S et ES ainsi que nos chèrs professeurs Mr Ahdifi et Mme Traumat (que je remercie d’ailleurs infiniment pour les efforts qu’ils ont fourni pour que ce voyage) se passe dans les meilleurs conditions possibles : sans nos professeurs, ce voyage n’aurait pas eu lieu. Il nous a permis de participer au FERMUN qui a été une expérience  super intéressante. Ce dernier nous a offert l’occasion de rencontrer des jeunes venant des quatre coins du monde pour débattre sur des problèmes contemporains dans le cadre de l’ONU et essayer de trouver des solutions qui pourront sauver notre planète. En plus du FERMUN, ce voyage nous a fait découvrir Genève qui est une ville magnifique, qui possède une architecture et un charme particuliers. Nous avons  visité des endroits intéressants tel que le musée de la croix rouge et du croissant rouge,  le CERN, la galerie SWATCH et le jet d’eau, caractéristiques de la ville de Genève. C’est donc un voyage qui nous a permis à la fois de participer au FERMUN et de profiter de la beauté de Genève. Je tiens à remercier Mr Ahdifi et Mme Traumat, nos accompagnateurs durant ce voyage, et sans lesquels ce voyage  n’aurait pas eu la même ampleur et la même réussite, merci aussi à Monsieur le proviseur qui nous a autorisé et encouragé à le faire.

image

Oumaima SARDI – TES :

Tout d’abord j’aimerai remercier nos deux professeurs pour l’ encadrement et toutes les connaissances qu’ils nous ont transmises pendant ce voyage. Cette experience fut pour moi l’une des meilleurs car non seulement j’ai pris un immense plaisir a découvrir le monde diplomatique qui nous entoure en m’amusant, mais j’ai également découvert d’autres aspects de ma personnalité liés ce domaine. Je me suis vu réfléchir et débattre sur plusieurs problématiques, en essayant toujours de surmonter quelques contraintes imposées par d’autres délégués présents à ces débats. Le modèle des nations unies m’a donné envie d’apprendre a donner le meilleur de moi même et a m’instruire davantage à l’avenir. Que dire de l’ambiance ? Pour moi, c’était super et toutes les personnes l’ont été aussi. MERCI POUR TOUT <3 <3 <3 <3

 

image

Ilyas ICAME – TSA:

I’ll describe you the FerMUN trip in three words : What a wonderful week ! Well actually that was four words, nevermind. I’ll repeat it, what a wonderful week ! It all started when I first saw my name on the list that was posted next to the high school door, you know, near Abdelghani. To be honest, I wasn’t expecting it at all. I sent my files but I didn’t really believe in it, but when I saw my name there, I said to myself «  Wow this is real, I’m going to be a part of it ! ». Then, the administrative things began, I had to bring a lot of papers, to sign a lot of things, like visas and authorisations. As I am the worst person to count on to bring files, I was always late, and I always got warnings. But this was the necessary part to make the trip happen.
The best part begins here. Firstly, how could I forget the hours spent for the preparation, we had a lot of fun mixed with a lot of seriousness. Then, after the winter holidays were over, the real adventure started. I won’t say that I liked the hours of the flights. But after the flights, everything was perfect. From the small bedrooms to the huge conference room, from the delicious kebab, to the unpleasant rice, from the wet clothes to our amazing suits ! This conference was really amazing, the chairs, the other deleguates and the adminstrative people …. everyone was really happy to take part in this project. The debates were really interesting, hard but interesting and the gossip boxes were hilarious. Finally, this trip made me really close to all the people who came with us, we finally really got to know each other. I want to thank everybody who was a part of it.
I can’t finish my « speech » without thanking the teachers, Mrs.Traumat and Mr. Ahdfi for their wonderful organization, and who could have but didn’t make this trip too serious, as they followed us in all our ideas, even the silly ones. Thank you teachers, thank you Mehdi and « Toudite » for their good collaboration in the room ! Thank you Hanan and Mehdi, for their help in the conferences, as they gave us more self confidence in front of the delegates of the UNHCR. I would also like to thank to all the students at the conference. Oh, I can’t forget, thank you GENEVA !!

image

Hamza BENSOUDA- 1ère SA

Il y a des situations qui se passent de mot ou même la plus dure des roches s’effrite dans votre main. Les  lettres des livres ne suffisent plus, les bibliothèques se désemplissent de livres et les dictionnaires se vident de sens. Vous savez, j’ai essayé de savoir comment j’allais vous décrire tous les émotions, les sentiments et même les événements que l’on a ressenti et je crois que j’ai failli à mon devoir. J’ai failli parce que ces regards, ces sourires, ces délires, ces poèmes et ces expressions me sont revenus dans la tête et n’en veulent plus sortir.

Le premier jour, on sentait un certain stress d’arriver à la place des Nations, et encore plus pour moi et un membre de la presse, qui allions découvrir plus tard que l’on serait isolé. Et puis il y a eu cette salle emplie de monde que je ne connaissais pas, des visages qui deviendront plus tard des amis et des frères et sœurs de cœur.  J’ai eu peur de venir vous parler, d’affronter vos regards et vos paroles. J’avais peur de rater mon entrée en matière et puis, le deuxième jour, la place des nations était devenue comme une routine agréable dont je ne voulais plus me priver : une des drogues dont les herbes sont issus d’un ensemble de tissus que l’on a tous tressé avec ces épingles de bonheur, de joie, de vie qui ne furent pas une seule fois hérissés plus d’un moment les uns contre les autres.

Je voudrais reprendre les mots de Lisa Mouette et ceux  d’autres personnes qui ont peuplés le MUN : « vous allez vivre peut être les meilleurs moments de votre vie ».  Et dire que j’avais trouvé ces mots disproportionnés, presque des hyperboles, sans savoir que cela aura un impact sur moi longtemps après. En 3ème , il y a ce thème qui revient, comment l’art peut-il exprimer l’indicible ? J’ai de la peine à écrire ces phrases que vous ne comprendrez pas parce que vous n’avez pas encore fait l’expérience de vivre ne serait-ce qu’une seconde dans l’horloge que l’on désire infinie du FerMUN. Vous avez été formidables, que dis-je ? Sublimes ! Et j’aimerais vous rendre non pas un hommage mais un éloge à tous, je me devais de le faire.

Les événements ont toujours l’occasion de déstabiliser les profonds ressentis de chacun et chacune : on change ou plutôt on s’adapte à ce qui arrive. Et j’ai toujours du mal à m’adapter à de situations extrêmes où vos sentiments vont déterminer ce que vous allez être. Je suis venu au MUN avec l’idée que je n’y arriverai peut être pas ou que j’allai « gérer » difficilement comme on le dit tout le temps dans ces conférences. Mais je ne savais pas que nous allions enrichir notre vocabulaire de tant de mots qui pourraient paraître stupides mais qui nous marqueront avec cette craie sur le tableau de notre expérience. « On a trop géré ! », « bibiche », « la délégation de » ou encore « pouvez parler plus lentement pour les interprètes », « nous rappelons qu’il faut parler à la 3ème personne ». Ces sons qui résonnent dans ma tête sans jamais arriver à sortir de ce capharnaüm et qui y resteront. Ces visages qui étaient devenus familiers : les splendides Lisa, Gwendoline et Odélie ; les formidables interprètes comme Diore ou encore l’interprète avec le ton d’une vraie présentatrice qui se reconnaîtra surement, les chairs (termes que personne à part nous ne comprendra jamais) ou encore vous délégués (Mr Coca Cola) , admin qui travaillent dans l’ombre comme Théo ou Dirk et ces gérants qui ne cessent de courir partout et déclamer leurs discours plein de sens et de poésie qui ont maintenant pas un sens barbant ou fatigant mais que l’on ne se lassera jamais d’écouter : Kilian, Pierre le poète, Omar le fou, Oumaïma la généreuse, ainsi que tous et toutes ces autres que j’ai oublié de nom mais que mon cœur connaîtra toujours.

J’ai pleuré et j’avais promis de ne pas le faire avant que je sois tout seul mais j’ai dû craquer. Vous m’avez fait craquer comme un gâteau par ce surplus de billets mielleux  et des mémoires de fou-rires de sérieux mais aussi d’amour ou de cruchs entre nous qui ont rythmé toutes nos sessions.

Ce soir la place des Nations ne ressemble plus à ce qu’elle  avait été. Ce n’était plus une place où des drapeaux bougeaient mollement, qui annonçaient le boulot et une flemme d’aller vers les locaux de l’OMC ou de l’OMM. Elle s’était animée maintenant dans notre cœur comme si chacun avait mis une bougie près d’une bûche et qu’elle s’était enflammée pour rendre nos cœurs frémissants de plaisirs et nos flammes rayonnaient dans tous les coins de la ville sans être nullement ralentis par les flocons de neige. Tout avait un sens, tout en prenait un qui nous touchait en plein cœur et qui continuera de le faire battre. Chaque drapeau virevoltait dans le vent, en laissant apparaître une traînée de souvenirs rappelant ces visages que l’on a rencontré pour ces quelques jours. J’aurais toujours l’impression d’ajouter des membres à ma famille comme si tout à coup, mon arbre généalogique prenait un sens et s’élevait dans le ciel laissant tomber des feuilles d’automne autour de nous comme pour nous réunir une dernière fois avant que la place des Nations ne s’éloigne dans la dernière valse du temps de nous tandis que le tram allait, en nous dérobant à cet univers où nous sentions être une partie de cette galaxie : parce que chacune des personnes étaient une étoile qui rendait splendide toute immensité du cosmos et rendait la vie rose à la Terre bleue.​

A vous tous qui avait peuplé ce FerMUN, je ne voudrais vous dire qu’une seule chose : merci d’avoir été là.

image

Basma BOUJID- TES

Participating in FerMUN ? With no doubt the best decision I’ve ever made. I had the opportunity to be a journalist at the WMO which included the best team around. In fact, friendships between us all were created since the first day and I think we are all willing to keep these relationships alive for a really long time. In the press room, journalists had different roles, some were responsible for videos, others for pictures and the rest were in charge of writing articles (I was one of those people). What I liked the most in FerMUN was the atmosphere. We all found it really difficult to leave each other on the last day. We, indeed all cried the last day. The relationships that were created were strong, it was magical. I think that the commitee that was the closest to one another was ours. In fact, we created so many accounts and contests in different social networks with the aim of making participants of the FerMUN always close to each other. FerMUN in one word ? Perfect.

 

image

Houda OUGUELLIT- TSA :

Taking part in FerMUN 2016 was truly one of the best experiences of my high school years. This conference allowed me to discover the work done by the United Nations, in all its aspects, from the most interesting to the most difficult. The debates did not always go as everyone thought they would go, but it led to some interesting developments. As for the social part of the conference, I consider myself lucky to have been in a small committee, which allowed me to meet people from all types of cultures and from all around the world. I got to know them better and there were people that left a great impression on me. I hope this will be the beginning of a friendship that will last. I deeply regret not being able to participate in a MUN earlier ; it was the first and the last time I could take part in one of those events. This is why this conference will always be an amazing memory for me. I strongly encourage everyone reading this to participate if they ever have the opportunity.

Lastly, I’d like to thank all the people that made this MUN come to life, the organizers of the Lycée Ferney-Voltaire, but most importantly, our teachers Mr Ahdifi and Mrs Traumat, without whom it wouldn’t have been possible for us to have had this wonderful experience.

 

image

Mohamed El Mehdi BELFKIH – TSA  :

FERMUN 2016 was an incredible experience for me, if not to say the best school trip of my life. This week of work and fun taught me a lot of things. Firstly, it allowed me to talk without any problems in front of more than 60 people, how to argue an idea that I was given to defend and how the real conferences of the UN go, etc. More than that I met people from all over the world who shared their cultures with me. As far as discovering Geneva is concerned, it was one of the most beautiful cities that I have ever seen in my life (also the most expensive haha). I would like to thank Mrs Traumat, Mr Ahdifi and all the students who shared this experience with me and without whom this travel wouldn’t have been the same.

 

 

 

Toufik BENFAQUIH – 1ère ESimage

Ce fut une riche et belle expérience autant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. Tout d’abord,  je tiens à remercier M. Ahdifi et Mme. Traumat qui ont veillé à la réussite de ce voyage pour en faire une aventure inédite et incroyable. Le coté culturel de chacun se retrouve enrichi par les différentes visites de sites genevois, par les multiples débats, et par les nombreuses rencontres tout au long de Fermun 2016. Ces conférences nous ont permis de découvrir le monde diplomatique dans la bonne ambiance et dans les meilleures conditions. Fermun a fait de chacun quelqu’un de plus mature et de responsable. Le contact permanent avec de nouvelles personnes nous apprend à nous connaitre nous-mêmes avant de découvrir autrui.

Dans un cadre spécial qu’offre Genève par sa modernité, son luxe et son authenticité, l’aventure Fermun 2016 m’a offert l’opportunité de découvrir de nouvelles personnes de Terminale (nous sommes avec Hamza les seuls de Première), de rentrer en contact avec des lycéens du monde entier, d’exprimer mon point de vue, de faire face à la responsabilité qu’est la prise de décision, de découvrir la diplomatie, de croiser différentes cultures, d’apprendre à communiquer, de défendre mes idées…

Un dernier et grand merci à M. Ahdifi, Mme. Traumat, ainsi que tous les participants pour cet incroyable voyage.

image

Salaheddine FILALI -TSA:

Le voyage à Genève fut une expérience mémorable que je garderai en souvenirs tout le long de ma vie. Ce n’était pas la première fois que je voyageais pour la Suisse, Genève, mais elle le fut puisque j’étais accompagné par un groupe d’élèves voire d’amis qui a tout changé sur ma vision de ce pays.

Nous avons visité la ville de fond en comble. Nous avons visité le musée de la Croix rouge et du Croissant rouge où nous avons découvert le travail monumental que fait cette organisation à l’échelle internationale, et cela en intervenant dans les zones de tensions et essayant de sauver le maximum de vies. Ensuite, nous avons visité le CERN, le Centre Européen de la Recherche Nucléaire. Nous avons ainsi rencontré un chercheur et professeur ,dans cet établissement, qui nous a relaté l’histoire de ce centre et nous a expliqué quel est leur sujet de recherche. Ils ne cessent de faire des découvertes révolutionnaires depuis les années 1950. Ils abritent aussi sous leur institution et sous la ville de Genève, et passant par la France, le plus grand accélérateur de particules au monde (8.5km de diamètre).

Passons maintenant à la conférence FerMUN qui a duré 3 jours, 3 jours de pur délire et de savoir. Les présidents qui géraient notre  comité, celui de l’environnement, ont su alterner intelligemment entre sérieux et amusement. Cette conférence a été pour moi une période où je me suis fait de nouveaux et bons ami(e)s et où ma culture générale a été élargie. Tout était parfait, de la cérémonie d’ouverture à la cérémonie de fermeture. Si on me propose une deuxième fois d’y assister, je dirais ‘oui’ sans hésitation.

Mais notre séjour en Suisse n’a pas été qu’un voyage culturel puisque nos tuteurs nous ont permis de faire le tour de Genève pour visiter les monuments de cette ville tels que le célèbre jet d’eau ainsi que le lac Léman. On a même fait une balade en bateau sur ce lac.

En bref, ce voyage était splendide, magnifique, merveilleux et j’en passe. Si j’avais à recommander à quelqu’un voyage scolaire, je lui conseillerai fortement le voyage à Genève avec les mêmes tuteurs avec qui nous avons passé une inoubliable semaine. Je voudrais ainsi remercier tout ce qui ont participé à la réalisation de ce périple et aux personnes qui sont parties avec nous et qui ont rendu ce voyage encore plus beau.

Merci infiniment

FILALI Salaheddine

Commentaire(s) de cet article

  1. Reply Mme Baudry Jan 18,2016 17:41

    Merci au lycée d’Agadir pour vos mots très sympathiques!
    Nous avons travaillé dur pour que FerMUN ait lieu dans les meilleures conditions et c’est une belle récompense de lire vos message si enthousiastes.
    A très bientôt pour de nouvelles aventures MUN…

  2. Reply M. JAYNE Jan 18,2016 22:15

    Bravo à tous pour avoir représenté notre lycée, notre ville d’Agadir et tous les Etats représentés par notre délégation. Merci pour ces témoignages et tous les efforts entrepris pour valoriser les sciences humaines.

  3. Reply AHDIFI.M Jan 20,2016 19:58

    Je remercie tous les soutiens que nous avons pu avoir pour ce magnifique projet: soutien de notre direction qui a financé la préparation du projet, soutien de Mme TRAUMAT (professeure d’anglais) qui a assuré la préparation en Anglais et qui s’est investie sur son temps libre pour donner tout son sens à un projet construit sur le bilinguisme, des parents d’élèves qui ont financé ce voyage et qui nous ont accordé leur confiance, et de nos brillants élèves qui ont donné une excellente image de notre lycée et de notre pays à Genève!
    Les MUN n’étaient qu’à leurs balbutiements l’an dernier, mais avec FERMUN, une nouvelle dynamique est engagée au lycée français d’Agadir. Mais l’aventure MUN n’est pas terminée pour cette année : nous avons hâte de recueillir les témoignages de nos autres élèves MUN qui partiront bientôt à La Haye et Paris, et quelle expérience !

Leave a Reply