anglaisbac.com, un projet numérique réussi !

Il était une fois

Tout a comanglaisbac-mobilemencé en octobre 2013 avec l’idée d’un site internet dédié au bac d’anglais pour aider les élèves dans leurs révisions (www.anglaisbac.com). Il a ainsi vu le jour en février 2014 avec l’aide de Kerman Zyani, à l’époque élève de terminale au lycée français (cf. article Nos élèves ont du talent). Ce dernier qui a quitté l’établissement pour faire ses études supérieures a passé le flambeau à un autre programmeur de génie Naïm Maoun de terminale ES (cf. photo).

naim2
Dans la continuité de Kerman, Naïm a fait évolué le site et notamment la plateforme Oxwall qui sert de réseau social aux élèves. Grâce à cette plateforme, les élèves de premières et terminales qui le souhaitent sont notés dans une nouvelle compétence qu’il était relativement difficile d’implémenter en classe à savoir : la production écrite en interaction (PEI).

Suite à la demande de plusieurs élèves, Naïm a également réussi à développer une application mobile liée au site internet « English au bac » et qui permet aux élèves de se connecter via leurs smartphones Android. Pour cela, il suffit de la télécharger sur le lien suivant : English au bac

stats site 2014

 

Quelques chiffres

Tout cela a permis aux statistiques du site d’augmenter depuis le commencement de ce projet pour atteindre une moyenne de plus de 13 000 visiteurs par mois au cours du dernier trimestre, chiffre qui pour un site aussi spécialisé et récent est considérable. On compte ainsi 200 000 visites sur l’année dont quasiment 100 000 visiteurs uniques.

 

L’éducation inversée

Dans le même temps, la chaîne youtube associée au site compte également 50 000 vues au total (cf. article le bac d’anglais en vidéo) et s’est développée via la mise en ligne de méthodes et la pratique de la « classe inversée ». Ce type d’apprentissage qui serait né dans les pays anglophones en 2007 se généralise dans le milieu de l’éducation depuis 2010. Cela permet de transmettre les cours via des outils numériques qui sont suivis par les élèves à la maison. Ainsi le temps de classe est réservé pour des activités de mise en application des leçons.

Les contenus des cours sont mis en ligne et délivrés aux élèves au fur et à mesure de l’avancement de la progression des séquences pédagogiques. Les élèves peuvent donc accéder aux ressources vidéo de manière autonome, quand ils le souhaitent, les revoir plusieurs fois si nécessaire et poser par la suite leurs éventuelles questions en ligne ou en classe.

Pendant les cours, ils sont plus impliqués, plus actifs ; ils interagissent sur ce qu’ils ont vu avec leurs camarades, partagent leurs impressions et le suivi de l’enseignant est encore plus personnalisé.

education-inversee

Témoignages d’élèves sur l’éducation inversée

Les cours en ligne nous permettent d’être à jour dans notre travail au cas où l’on est absent et ça nous permet d’être plus réactif en cours car l’interactivité est essentielle dans l’apprentissage des langues.

Oumaïma Abounassir

 

L’éducation inversée est une nouvelle expérience que je trouve très enrichissante dans la mesure où on peut retrouver facilement les leçons pour les revoir ou en cas d’absence. Les méthodes sont disponibles en ligne et les élèves peuvent partager des documents (vidéos, photos, articles…) en rapport avec les notions. De plus, elle incite les élèves même les plus paresseux à travailler à la maison.

Manal Daoud

 

Je trouve que cette méthode est très intéressante pour nous. C’est très facile d’accès, moderne, les élèves ont tout à disposition, les cours, des fiches pour le bac et des vidéos.

Maëva Solda

 

Je pense que l’éducation en ligne est un principe innovant, très pratique puisque l’on peut retrouver les méthodes pour le bac ainsi que les leçons complètes en ligne. Puisque nous avons l’habitude d’être sur les réseaux sociaux cela ne paraît pas comme du travail pénible à réaliser et donc c’est plus ‘fun’ !

Myriam Achik

 

Dans une classe inversée, on a le temps de se familiariser avec le cours chacun à son rythme et en classe on peut avoir des activités et des travaux de groupe et des projets.

Souhail Harouach

Commentaire(s) de cet article

  1. Reply Mariam El Ghazi Jan 30,2015 12:30

    So proud of our British !!

Leave a Reply