rencontre avec Scholastique Mukasonga, prix Renaudot 2012 (le samedi 23 mars 2013 au LFA)

DSC00420r

“Ce n’est pas sur les tombes ou près des ossements ou dans les latrines, que tu retrouveras tes Morts. Ce n’est pas là qu’ils t’attendent, ils sont en toi. Ils ne survivent qu’en toi… La mort des nôtres, et nous n’y pouvons rien, nous a nourris, non pas de haine, non pas de rancœur, mais d’une énergie que rien ne pourra briser… Maintenant, dit le gardien des morts, de quoi aurais-tu peur?”

SMUK 1

Extrait de l’Iguifou, nouvelles rwandaises de Scholastique Mukasonga

C’est avec émotion  que les élèves de seconde A et B ont écouté le témoignage bouleversant d’une survivante du génocide des Tutsi. Scholastique Mukasonga a dessiné pour nous les contours de ces événements tragiques qui se sont enchaînés durant quelques décennies au Rwanda, jusqu’au génocide de 1994.  Notre Dame du Nil est un roman qui reprend de manière vibrante des morceaux de souvenirs de son auteur. Le témoignage, “tombeau de papier”, est là pour être la mémoire de ces familles disparues et pour guérir l’âme de celle qui est restée. Cette rencontre nous a rappelé la fragilité, parfois, du lien entre les Hommes et nous remercions encore Scholastique Mukasonga pour la générosité de son témoignage.

zv7qrnb

Répondre