Un projet confiné, des énergies connectées : vive le Marché COVIDé !

22 mai 2020, 10 heures, tout le monde est à son poste (informatique), enseignants et élèves, pour l’ouverture (d’un clic !) des portes du Marché COVIDé, résultat de la ténacité et du dynamisme de Sandrine, enseignante d’espagnol  (la « tête pensante » du projet) et de la force d’une équipe soudée et mobilisée qui a décidé de résister à l’adversité !

C’est l’histoire d’un passionnant projet interdisciplinaire qui aurait dû voir le patio de notre lycée se transformer pendant une semaine en grandes halles.

Les halles de notre «Marché de connaissances », avec des stands, des vendeurs, des acheteurs, des échanges entre les individus en présence.

C’était le projet de la Semaine des Langues programmée à la fin du mois de mars 2020 au Lycée Français International d’Agadir.

Un projet mettant en situation des élèves « vendeurs » de connaissances scientifiques en langue étrangère (en anglais, en espagnol, ou en arabe), à des élèves « acheteurs » , avec des maquettes, des expérimentations, des dégustations et bien sûr un dispositif d’évaluations.

Mais voilà,  le sort peut être parfois cruel. Ce fut le cas quand une équipe de 12 enseignants de langue vivante et de sciences constitués en binômes, une direction en soutien logistique, et 106 élèves de Seconde, ont vu brusquement tomber du ciel (ou tout au moins dans les médias) l’annonce de la fermeture des établissements scolaires au Maroc le 15 mars 2020, et la mise en confinement du territoire pour une durée indéterminée…               Fin du projet???

Non, car c’était sans compter sur le dynamisme de toute une équipe qui commençait à être rodée à l’impératif de continuité pédagogique!

Le projet revoit le jour en mode « distant mais rapproché » : des réunions de l’équipe en visio, la décision qui s’impose de ne pas s’arrêter en si bon chemin, et finalement , l’évidence de maintenir l’idée centrale du Marché de connaissances en langue étrangère, avec son adaptation sous forme de capsules vidéos associées à des quiz interactifs… 

Et c’est reparti : Séquences de préparation en distanciel de l’équipe, puis avec les classes, les élèves qui se demandent un peu quelle mouche a piqué leurs enseignants, et  qui repartent finalement à l’aventure, piqués par la motivation de faire revivre leurs productions grâce à ces  outils numériques qu’ils découvrent avec leurs professeurs depuis cette modalité imposée d’Enseignement à distance.

Enfin, ce 22 mai au matin, dans l’effervescence totale et l’appréhension du bug technique, les enseignants de chaque binôme (sciences/ LV) ouvrent les « rideaux» des stands vidéos de leurs classes de 2eenregistrées sur Flipgrid, évaluables par le nombre de vues et les « likes ». Quelques minutes plus tard, ils donnent accès aux questionnaires créés par les élèves sur AgoraQuiz.

Les heures passent, et les élèves sont bien à leur poste, vendeurs, acheteurs, avides de découvrir et de valoriser les productions de leurs pairs, mais aussi soucieux de voir monter les statistiques des vues et  likes de leur propre vidéo.

Le défi a été relevé, et les enjeux ont été atteints ! Le Marché COVIDé a bel et bien existé et a été un réel succès !

Leave a Reply