Les élèves de 1ère Spécialité SES : des négociateurs remarqués à la Journée de simulation sur le climat de Marrakech

Suite à plusieurs séances de préparation, les élèves du Lycée Français International d’Agadir en classe de première avec pour spécialité, Sciences Economiques et Sociales, ont participé à la première édition des Simulations de négociations sur le climat, qui s’est déroulée au Musée Mohammed VI pour la civilisation et l’eau, à Marrakech, le samedi 7 décembre.

Vendredi 6 décembre en début d’après-midi, les élèves ont pris la route en compagnie des professeurs de SES, Mme Mouchnino et M.Herry. Ils ont été reçus dans la soirée par leurs correspondants du Lycée Victor Hugo à Marrakech.

Samedi 7 décembre, les élèves se sont retrouvés au Musée de l’eau pour assister tout d’abord à la conférence de M. El Mandour, le directeur du musée, qui a dressé un constat alarmant concernant les réserves hydrauliques au Maroc.  Ensuite, le professeur Eriberto Eulisse, directeur exécutif du réseau mondial de l’UNESCO des musées de l’Eau, a rappelé le caractère historiquement sacré de l’eau, mais a aussi insisté sur la nécessité de montrer que l’eau est source d’émotions et de désir de la protéger.

Le premier round des simulations de négociations a alors commencé. Les élèves du LFIA représentaient l’Union Européenne. Ils ont négocié avec certains élèves  du Lycée Victor Hugo qui représentaient les États-Unis et d’autres les Activistes, autrement dit les ONG qui agissent pour protéger l’environnement. Le Maroc était représenté  par les étudiants de la faculté des sciences Semlalia-Marrakech, l’Inde par le lycée Galilée. Elaraki School représentait les autres pays développés et enfin les lobbyistes, les pays producteurs de pétrole, étaient représentés par l’université Cadi Ayad de Marrakech. À la fin de ce premier round, les élèves du LFIA ont été félicités pour leur travail ainsi que leur persévérance et ont été désignés comme étant les “bons élèves de ce premier round”.

À 13 heures, l’ensemble des participants ont eu le droit à une pause bien méritée, en déjeunant au sein du musée dans un climat chaleureux et convivial.

Après le déjeuner, le second round s’est mis en place. Les élèves du LFIA ont bataillé ardemment pour imposer des conditions drastiques permettant de lutter contre le réchauffement climatique, et ne pas s’éloigner de l’objectif le moins catastrophique d’un réchauffement climatique limité à +2°C. 

En début de soirée, les élèves ainsi que les professeurs prennent la route pour Agadir avec de très bons souvenirs et le souhait de revenir l’année prochaine pour la deuxième édition qui se déroulera au même endroit, mais cette fois-ci sur deux jours. 

Laura Mouchnino

Leave a Reply