Le harcèlement parce que « Les mots tuent »

Le 3 octobre 2017, dans le cadre de la semaine anti-harcèlement organisée par Mme SUDLOW au Lycée français d’Agadir, l’établissement a eu le plaisir d’accueillir Mme AADOCHE, psychologue clinicienne très au fait de ce sujet et qui a fait une présentation aux élèves de classe de 2nde sur cette problématique (cf. Le harcèlement scolaire).

Mme AADOCHE a rappelé que :
le harcèlement est une violence qui peut être physique (coups, menaces), verbale (insultes, moqueries, railleries), psychologique (propagation de rumeurs, exclusion intentionnelle de la victime de la part du groupe) et virtuelle ; le cyber harcèlement constituant un type de harcèlement à part entière. »

Elle a également évoqué les conséquences terribles que cela peut engendrer puis, elle a terminé par donner l’exemple de Marion FRAISSE qui avait 13 ans et s’est suicidée.

A partir de cette réflexion, des ateliers ont été mis en place afin que les élèves du lycée, en petits groupes, puissent entamer des réflexions et des débats en fonction d’études de cas précises. Les élèves ont été très impliqués et émis un certain nombre de propositions en vue de lutter contre le harcèlement : intervention et sensibilisations sur les sujets particuliers (racisme, harcèlement sexuel, etc), activités qui valorisent les différences (journées multiculturelles, création de clubs, journée d’intégration pour les nouveaux élèves…).

Nous remercions vivement l’administration de nous avoir soutenu dans cette démarche de sensibilisation et le service gestion et le personnel ATOSS d’avoir tout mis en oeuvre pour accueillir cette intervention.

Madame SUDLOW et Madame TASSAIN-PERIE

Leave a Reply