Concours de « Une » 2016 2

Je félicite les élèves pour la qualité et l’originalité de leur travail, pour leur immense motivation, et pour le regard pertinent qu’ils ont su porter sur l’actualité.  Cela fait quatre ans que nous participons au Concours de Unes : nous nous connaissons bien, et nous savons d’emblée quel sera le rôle de chacun. Car l’intérêt de ce concours est précisément qu’il permet d’exploiter différents talents : nous avons les rédacteurs, les dessinateurs, les infographistes, les férus d’histoire,  les maquettistes  etc. Et l’un n’existe pas sans l’autre, c’est dès lors un véritable travail de groupe, un travail d’entente, qui s’impose pour réussir.

La veille au soir, les élèves ont ainsi pu découvrir les 50 pages de dépêches envoyées par l’AFP. Ils ont alors commencé leur travail d’enquête et d’investigation. Le lendemain, dès 8h, tout le monde s’est retrouvé à la médiathèque, tous prêts à en découdre avec l’actualité. Une fois d’accord sur les choix des sujets retenus et sur la ligne éditoriale adoptée, chacun s’est mis à la tâche. C’est la révolte et l’indignation face à une actualité particulièrement sombre qui ont été retenues. Les élèves proposent cette citation d’Albert Camus : « Je me révolte, donc nous sommes ».

Le travail a lentement pris forme. Les nouvelles ne cessant d’évoluer suite au drame survenu en Belgique, il a fallu constamment se tenir au courant des dernières informations. Vérifier, confronter les sources. Jusqu’à 16h. Une course contre le temps donc, car à 15h59 il fallait impérativement que  tout soit envoyé, sous peine d’être éliminés. Les élèves ne se sont accordés qu’une pause de 40 minutes. Catastrophe à 15H lorsque l’un d’entre eux réalise que l’idée de leur caricature sur Kim Jong Un existe déjà. Il faut tout recommencer. Chercher une autre idée. La dessiner. A 15h40, c’est un problème de mise en page avec le logo auquel il faut faire face. Le temps presse. Le problème persiste. Finalement nos deux informaticiens parviennent à trouver une solution. Il est 15h55. Il reste encore à délimiter les rubriques, à effectuer une rapide relecture. Les dernières minutes défilent. Si les élèves gardent un flegme à toute épreuve, ce n’est plus le cas de leurs professeurs ! 15h59 : plus de temps pour parfaire la mise en page. On envoie !

Mme Coissac

Pour consulter la « Une » : une_lfaagadir.1660

La journée en images :

12515996_785632994905905_1730378491_n 212596376_785633418239196_1900167501_n 2DSC_0015DSC_0017DSC_0016DSC_0024DSC_0010DSC_0021

Commentaire(s) de cet article

  1. Reply Coissac Mar 24,2016 13:08

    Je considère qu’ils ont déjà gagné, quel que soit le résultat!

  2. Reply Hélène Mar 24,2016 19:10

    Bravo à tous ! ;-D

Leave a Reply